LECTURE PERFORMÉE

La lecture performée est une lecture publique de textes poétiques ou littéraires dans un esprit qui s'apparente à celui de la performance. Chuchotées ou slamées sur des boucles de voix ...Mes performances autour de la voix convoquent tous les arts et techniques de la scène. Elles traitent le sujet du corps comme résonnance à l'émotion qui le traverse, à ses différentes vies intérieures, à ses mémoires, à son inconscient, à ses envies et ses limites. Avec ce regard de peintre qui est le mien, j'apporte à mes performances de quoi vibrer à travers la sensation et la vibration de la couleur. 


-> Médiations tout public : « écriture et slam » pour des créations participatives et inclusives

Crédit photo : Sev Denis

Aude Rose.jpg
 
Bloc-notes et un stylo

DES LIGNES POÉTIQUES

Mon Art explore à la fois la sensorialité du corps mais également la sensibilité de l'âme. Les mots me donnent des ailes.

 

LYRISME

Poésie par Audrey Denis 2019

Imparfaite 

Et la matière est apparue

Comme une urgence

De mettre mon humanité à nu.

Faire corps avec elle

Dans sa peau et sa couleur

Sacrifier la douleur

Faire corps avec elle

Elle rayonne, elle pardonne, je la façonne

A mains nues, je n'ai que ça, en somme

Elle crie dans un souffle de vie

Le premier souffle, je le vis

Alors elle naît entre mes mains

L'existence

Je la sens là véritablement

Sa présence

Dans la dimension des émotions

qui naissent vraisemblablement, accidentellement 

Je suis la parfaite incarnation

De l'imperfection née et innée

Et j'aime ça.

Là sous les paumes, les doigts, les bras,

Je vacille entre ombre et lumière

Toutes deux imparfaites mais terriblement là

Elles se confondent, s'entrechoquent là

Là sous ces yeux qui voient pour la première fois

La vérité, du ventre issue

Faire corps, faire de la place

Mettre à jour sa mue

Ce corps vibrant qui se plie, se recroqueville et se déplie

Dans la vibration

D'une émotion

Qui vibre et s'ignore

Dans la sueur de son exitence

qui respire et transpire

Et s'inspire

Elle dégouline la tendre mascarade

Maquiller les bleus à l'âme, plus rien ne se farde

Dans l'expression de la vérité brute

Irrémédiablement et implacablement

humain

C'est mon humanité que je peins

Parce que c'est pas joli non, c'est vivant

Parce que ce n'est pas poli non, c'est vivant

Le souffle inspiré se mouve puis se meurt

Et renaît parfois,

souvent

L'élan pousse à la renaissance

La seconde chance

Encore une fois

L'abstraction à plat

Cela jailli comme la lave d'une plaie

Que l'on console

Que l'on cajole

Quand on en a la force.

L'Art est une naissance à chaque fois

La raison de reconnaître l'humanité forte et fragile qui demeure en moi

Imparfaite

LA DÉFERLANTE

Lyrisme picturale pour le tableau "La Déferlante" par Audrey Denis (2020)

Nous sommes, tu es et je suis

Juste une graine à la surface de l’eau qui

Jamais ne se noie


Traversant des océans de larmes Chevauchant la déferlante

Chevaux bleus de Géante


Parfois la peur au ventre,

Tremblements des os

Juste avant, le saut de l’ange

Juste avant de se jeter à l’eau


Être une graine d’espoir

Cela demande du courage
Puis l’éclaircie

Un jour sans pluie  

La rencontre d’une île

Un monde à construire

La Terre du devenir


L’arbre qui fut graine un temps

Temps d’un désert de larmes

Temps de l’hiver orage

Se souviens du large

Et des vagues de l'océan


Alors Toi graine de maintenant

Rêve en grand

Et rencontre l’océan

La Déferlante.jpg
 
oiseau%20le%20pardon_edited.jpg

LE PARDON DES OISEAUX

 
Le%20Pardon%20des%20oiseaux_edited.jpg

LE PARDON DES OISEAUX

Les mots d'un tableau

Je voulais te demander pardon

Pardon posé sur ton front

J’en ai fait qu’à ma tête

Et ce soir, oui, je regrette


Je te demande pardon ce soir

De tous ces jeux de pouvoir

Où je gagnais à chaque fois

Ce sentiment d^être roi


Regrets et larmes aujourd’hui

Dans la forêt de mon esprit

Je n’ai pensé qu’à moi

Je n’ai pensé qu’à moi


Je voulais te demander pardon

Toi qui a toujours le cœur bon

Je sais que tu accueilleras

Le pardon d’un triste roi


Je ne suis pas aussi bon que toi

Au fond, tout ce que je sais

C’est que tu comptes pour moi, c’est

Que tu comptes pour moi

S’il te plaît, pardonne moi.